La stimulation transcrânienne par impulsions (TPS) réduit les symptômes dépressifs des patients atteints de la maladie d'Alzheimer

2022-04-19_News_TPS-Depression

Une nouvelle étude publiée en février 2022 par Matt et al. (Université de médecine de Vienne, Clinique universitaire de neurologie) a présenté une sous-analyse détaillée dans laquelle, sur la base de données neuropsychologiques et d'imagerie fonctionnelle, les effets antidépresseurs possibles de la Stimulation transcrânienne par impulsions (TPS®) à l'aide du système NEUROLITH® sont examinés.2

Chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer, la dépression est une maladie concomitante fréquente et particulièrement problématique. L'effet thérapeutique des antidépresseurs est souvent limité et il est urgent de trouver de nouvelles approches thérapeutiques pouvant agir comme thérapie complémentaire. Les données d'une première étude clinique menée sur des patients atteints de la maladie d'Alzheimer traités par stimulation transcrânienne par impulsions (TPS®) pendant 2 à 4 semaines ont déjà montré que la mémoire et les capacités cognitives s'améliorent pendant une période pouvant aller jusqu'à 3 mois.1 En outre, une réduction de la sévérité des dépressions a également été démontrée. Dans une nouvelle étude, le même groupe d'étude (Université de médecine de Vienne/Département de neurologie) présente maintenant une sous-analyse détaillée qui examine les effets antidépresseurs possibles de la TPS® sur la base de données neuropsychologiques et d'imagerie fonctionnelle.2

Méthodes

Les chercheurs ont analysé les changements dans l'Inventaire de dépression de Beck (IDB-II) et de la connectivité fonctionnelle (CF) chez 18 patients atteints de la maladie d'Alzheimer à l'aide de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle. Les patients ont reçu un traitement TPS® de 4 semaines à raison de trois séances par semaine (trois patients pendant 2 semaines seulement, un patient pendant 3 semaines). L'acquisition des données d'IRM et les tests neuropsychologiques ont été réalisés la semaine précédant et suivant la thérapie TPS®.

Résultats et conclusion

Les chercheurs ont constaté une amélioration significative du score IDB-II après la thérapie TPS®. Le score IDB-II moyen était de 7,36 (écart-type [ET] = 5,09, N = 14) au début et de 5,00 (ET = 4,11, N = 14) à la séance suivant la stimulation. L'analyse de la CF a montré une normalisation de la CF entre le réseau de saillance (insula antérieure droite) et le réseau ventromédian (cortex frontal orbital gauche).

La TPS® de zones associées à la dépression (y compris le cortex préfrontal dorsolatéral élargi) semble soulager les symptômes dépressifs et entraîner des modifications de la CF chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Selon les auteurs, les résultats montrent que la TPS® pourrait être une option de traitement supplémentaire pertinente et efficace pour les symptômes dépressifs associés à la maladie d'Alzheimer et éventuellement en cas de dépression. Pour les patients qui suivent déjà un traitement pharmacologique optimisé, cela recèle la possibilité d'améliorer non seulement la mémoire, mais aussi les symptômes dépressifs et d'accroître la qualité de vie.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la TPS

Lisez l'étude complète ici

Sources :

  1. Beisteiner R, Matt E, Fan C, et al. Transcranial pulse stimulation with ultrasound in Alzheimer’s disease—a new navigated focal brain therapy. Adv Sci. 2019;7:1902583.
  2. Matt E, Dörl G, Beisteiner R. Transcranial pulse stimulation (TPS) improves depression in AD patients on state-of-the-art treatment. Alzheimer’s Dement.2022;8:e12245.
0
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
samedi 26 novembre 2022