Image not available
Image not available
Image not available

Grande première en février 1980 avec la désintégration d'un calcul rénal dans le corps d'un patient au moyen des ondes de choc. Selon le principe technique actuel, l'énergie mécanique des ondes de choc est transmise dans le corps à l'aide d'un applicateur d'ondes de choc positionné sur la peau du patient. Dès que l'énergie des ondes de choc est focalisée sur le calcul rénal à désintégrer, ce dernier est fragmenté en petites concrétions de la taille de grains de sable pour être évacué par voies naturelles.
Le système à ondes de choc MODULITH® SLX-F2 développé par STORZ MEDICAL se distingue par son foyer énergétique, responsable de la désintégration des calculs, pouvant être parfaitement adapté à la taille du calcul à désintégrer, ce qui rend la thérapie encore plus efficace et permet de réduire au minimum les effets secondaires.

De plus, STORZ MEDICAL a prouvé dans différentes études scientifiques l'efficacité des ondes de choc dans le traitement du syndrome de douleurs pelviennes chroniques (CPPS) et de la maladie de la peyronie (IPP).

National Kidney and Urologic Diseases Information Clearinghouse

Les calculs rénaux ne sont pas un produit de la société moderne. Les scientifiques ont trouvé des indices de la présence de calculs rénaux chez les anciens Egyptiens dans une momie âgée de 7000 ans. De plus, les calculs rénaux sont une des maladies les plus fréquentes et les plus douloureuses de l'appareil urinaire.

Le diagnostic « calculs rénaux » fait naître la question du traitement le mieux adapté au patient. Aujourd'hui, différentes méthodes invasives et non invasives sont disponibles et peuvent être appliquées en fonction du type de calcul et de sa localisation dans le rein ou l'uretère.

Kidney

Généralement, le médecin discute du traitement adéquat avec le patient. Les différentes méthodes thérapeutiques se distinguent non seulement en terme d'invasivité, mais encore de nécessité d'anesthésie, de délai requis pour la désintégration du calcul ainsi que de risques chirurgicaux liés à la méthode choisie.

Shock waves have been successfully used for the disintegration of kidney stones since 1980. But shock waves are also able to improve perfusion and stimulate vascularization. Muscles relax and pain is reduced or even eliminated.

In recent years, shock wave application has been extended to the treatment of patients suffering from what is referred to as chronic pelvic pain syndrome (CPPS) or from painful penile curvature (Peyronie's disease). In CPPS therapy, shock waves are applied to the prostate (usually the origin of the disease) by placing the applicator on the region between the scrotum and anus.

STORZ MEDICAL AG
Lohstampfestrasse 8
8274 Tägerwilen
Switzerland
Tel.: +41 (0)71 677 45 45
Fax: +41 (0)71 677 45 05

www.storzmedical.com
Données personnelles
Adresse
Coordonnées
Message